REFERAT-MenüArchaologieBiographienDeutschEnglischFranzosischGeographie
  GeschichteInformatikKunst und KulturLiteraturMarketingMedizin
  MusikPhysikPolitikTechnik

Albert Camus



Albert Camus




Enfance et l'éducation
Né le 7 novembre 1913 à Mondovi près d'Annaba, Algérie du nord, comme fils d'un ouvrier, qui meurt dix mois après sa naissance, et d\'une servante espagnole qui refuse la responsabilité de lui et son frère aîné Lucien à cause de sa quasi-surdité et de ses problèmes de parler -> il grandit en pauvreté et est élevé par sa grand-mère. Quand même il fréquente un lycée, passe son bac et fait des études de philosophie. En 1936, il reçoit sa licence mais il y renonce en faveur d'un examen médical.

Engagement et vie privée
En 1934 il épouse Simone Hié, une droguée, qui couche plus tard avec un médecin pour obtenir des drogues. Le divorce suit en 1936 après s'être inscrit au parti communiste avec lequel il rompt déjà deux ans plus tard.
En 1940, il épouse Francine Faure et est expulsé d'Algérie. L'an suivant, il entre dans la Résistance (Combat) et recrute Sartre en 1943. Ses jumelles Catherine et Jean sont nés la prochaine année. Familialement heureux, il dénonce la paix revenue, la sauvagerie de la justice sommaire d'après-guerre (auprès des ex-collaborateurs) et les massacres de Sétif, plus tard ceux de Madagascar. En 1951, Sartre rompt avec lui à cause de son essaie L'Homme Révolté. Ensuite, il sort de l'UNESCO parce qu'elle accepte l'adhésion de l'Espagne franquiste. Deux ans plus tard, la guerre d'Algérie éclate dont il se taira pour toujours.


Vie littéraire
En 1936, il commence par la fondation du Théâtre du Travail et rédige avec trois amis sa première pièce : Révolte dans les Asturies, début des travaux à La Mort heureuse. Dans L\'Envers et l\'Endroit il traite les thèmes du soleil, de la solitude et de l'absurde destin des hommes. En 1940, il prend un poste comme secrétaire de rédaction à Paris-Soir d'où il rentre en Algérie la même année. Deux ans plus tard il fait publier L\'Etranger et le Mythe de Sisyphe, ses ouvres les plus célèbres. Il gagne une énorme notoriété.
Caligula et la Peste et un voyage aux Etats-Unis suivent. En 1956, la Chute parut avant L'Exil et le Royaume (1957). En décembre, il reçoit le prix Nobel de littérature pour « son importante création littéraire qui illumine avec lucide sérieux les problèmes de la conscience humaine contemporaine.
Bien qu'il est contre le mouvement existentialiste, ses ouvres traitent des sujets existentialistes (la liberté, l'absurdité.).
Le 4 janvier 1960, il meurt à cause d'un accident de voiture près de La Chapelle.








Haupt | Fügen Sie Referat | Kontakt | Impressum







Neu artikel