REFERAT-MenüDeutschGeographieGeschichteChemieBiographienElektronik
 EnglischEpochenFranzösischBiologieInformatikItalienisch
 KunstLateinLiteraturMathematikMusikPhilosophie
 PhysikPolitikPsychologieRechtSonstigeSpanisch
 SportTechnikWirtschaftWirtschaftskunde  



Lorenzaccio de Musset




Lorenzaccio

de Musset

Question de synthèse: En quoi Lorenzo est-il un héros romantique?


Lorenzaccio est une pièce romantique, ne serait-ce que par ses oppositions à la pièce classique, et néglige un bon nombre de règles très strictes. Et c'est une des idées essentielles du romantisme de fuir les restrictions et de prendre plus de libertés pour exprimer des sentiments. Lorenzo, le héros de cette pièce se veut romantique. Mais en quoi l'est-il? D'abord c'est son malheur dont il ne peut pas échapper. Ensuite il est livré à son destin, et ne peut donc changer rien par ses actions.



D'une part son malheur est constitué par sa solitude. En effet il n'a pas de compagnon ou d'ami parce que les autres ne le comprennent pas. Comme il met toujours son masque, on ne peut plus distinguer entre le vrai Lorenzo, et celui qu'il joue seulement pour gagner la confiance d'Alexandre. Cela devient surtout clair quand il demande aux républicains de renverser la monarchie après la mort du duc (acte 4, scène7). D'ailleurs, le seul personage qui aurait pu être son ami est Philippe Strozzi. Or celui-là n'est qu'une personne à laquelle il peut parler de son développement pour le faire apprendre au lecteur. En fait Philippe ne l'aide à aucun moment à résoudre son problème.





D'autre part le malheur vient de son insatisfaction. Il n'est pas satisfait de mener une vie tranquille et vertueuse mais veut lui donner un sens supérieur. Il veut changer le monde par idéalisme. Or la réalisation de sa vision de libérer le peuple du monarque va échouer à cause de la lacheté des républicains (acte 3, scène 3). De plus il voit de plus en plus que ce monde ne mérite pas un tel changement. Et cela modifie son motif. Il passe à une autre dimension, maintenant il veut écrire l'histoire et donc se perpétuer. Il tend vers l'éternité pour ainsi dire, ce qui est aussi une caractéristique importante du héros romantique. Cette perte d'idéalisme est reporteée par lui-même dans l'acte 3, scène 3.


Enfin ce monde est tellement mauvais qu'il le rend malheureux. En effet il le méprise de plus en plus parce qu'il peut voir sa réalité, notamment par le fait de mettre un masque. Comme il ne voit plus aucun bon esprit, il veut fuir de ce monde qui a perdue sa valeur pour lui (acte 3, scène 3). Sachant que le meutre du duc va lui coûter la vie, il se suicide en quelque sorte bienqu'il sache que ce meutre n'a plus aucun sens. Et c'est justement la fuite de ce monde, qui le tourmente tellement, par le suicide, qui semble être la seule solution possible, qui confirme qu'il s'agit ici d'un malheur tout à fait romantique. Ce malheur est d'autant plus grave qu'il est combiné avec le destin.


En effet, le destin d'un héros romantique est quelque chose qu'il ne peut pas influencer. Or cela s'oppose fortement à son ambition. Celle-là le pousse à aller jusqu'au bout c'est-á-dire jusqu'à la mort sans avoir obtenu le résultat voulu (acte 5, scène 8). Lorenzo voulant améliorer le monde doit remarquer que ses efforts n'auront pas l'effet désiré. Pourtant il tient à ce meurtre jusqu'à sa réalisation. En fait l'opposition est donc entre l'ambition et la vanité de ses actions. Il consacre toute sa vie à combattre pour cette seule action qui finalement n'a plus de sens sauf celui d'avoir lieu. D'un autre point de vue on pourrait aussi dire que c'est justement par cette ambition qui est fixée sur la réalisation qu'il perd de vue le sens de son acte.




Finalement, prenant ensemble de tous ces aspects, on peut affirmer que Lorenzo est condamné au malheur. Commencant par la vision de tuer Alexandre, passant par la vie en débauche à laquelle il s'habitue, jusqu'après le meurtre il ne peut pas être heureux car il veut ce qui est impossible. Il se dirige donc inévitablement vers sa propre mort en supprimant ses buts par étapes (telles que l'abandon de son idéalisme) jusqu'après le meurtre où il n'a plus de but ce qui conduit à la fin à sa mort.



En conclusion, on peut dire que Lorenzo est un héros romantique à bien des égards, bienqu'il ne soit ni excessivement sensible ni vraiement poétique, à l'exception de son language marquant et souvant metaphorique. Hors il manque aussi l'amour qui aurait encore aggravé ses souffrances. Malgré son caractère extrème et parfois même absurde le lecteur peut le comprendre parce qu'il attire sa sympathie. En effet tous ses sentiments tels que l'insatisfaction ou la solitude nous sont bien connus et nous aident à voir l'histoire à travers ses yeux.










Haupt | Fügen Sie Referat | Kontakt | Impressum | Datenschutz







Neu artikel